Citations – Las Vegas Parano


Salut les p’tits loups ! Les vacances sont déjà terminées (tout comme vos bonbons d’Halloween) et vous déprimez un peu en ce Dimanche 1er Novembre …. Pas d’inquiétudes, Média ESDES est là pour vous conseiller.

Las Vegas Parano (de son nom original Fear & Loathing in Las Vegas) est un film sortit en salles en 1998. Il rencontre cependant un succès plus que mitigé et restera incompris pendant plusieurs années avant de devenir une film culte (coup classique pour les chefs d’oeuvre) …

L’action se déroule sous le soleil chaud du Nevada en 1971, deux amis issus de la « drug culture » des sixties partent couvrir un événement à Las Vegas. Ils seront poursuivis par la débauche tout au long du film.

Avec en tête d’affiche Johnny Depp, Benicio Del Toro, une soundtrack rock qui fait bien plaisir, n’hésitez pas, FONCEZ !


10 – On vous paye pour baiser avec l’ours polaire ?

Voilà un top qui commence sur les chapeaux de roues …

9 – Un mot de plus et je te couvre de sangsues ! T’as pigé ?

8 – Il était le dernier d’une espèce : trop bizarre pour vivre mais trop rare pour mourir.

7 – Le chien a baisé le pape ! Mais c’est pas ma faute !

Caler une réplique comme ça dans un film !? On ne peut qu’admirer le talent !

6 – Une chose que t’apprends, c’est qu’on peut tourner le dos à un homme, mais qu’il faut jamais tourner le dos à un drogué.

Un conseil avisé de la part d’un expert, à prendre au premier degré !

5 – Pitié ! Dis leur de mettre leurs putain de chaussures de golf !

Suffisamment loufoque pour se passer de commentaires …

4 -On avait 2 sacs bourrés d’herbe, 75 plaquettes de mescaline, 5 feuilles complètes d’acide en buvards, une salière à moitié pleine de cocaïne, une galaxie multicolore de remontants, sédatifs, hilarants, larmoyants, criants, en plus une bouteille de tequila, une bouteille de rhum, une caisse de bière, un demi litre d’éther pur, et deux douzaines de Poppers.

Une réplique sans pression dès les premières minutes du film qui résume tout de suite l’ambiance !

3 – Éther démoniaque. Ça vous fait vous comporter comme l’ivrogne du village dans un roman irlandais.

Une description simple mais effroyablement efficace !

2 – Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d’être un homme.

BeastRaah, avouez que vous aimez les traits d’esprits torturés ! En prenant celle-ci et la tirade n°4 on a un bon aperçu de ce que nous réserve ce chef d’oeuvre cinématographique.

1 – On peut pas rester ici, c’est le pays des chauves-souris !

chauve-souris

C’est LA réplique culte du film, incompréhensible par ceux qui n’ont pas vu cette oeuvre, mais qui donnera le sourire à n’importe qu’elle initié !

Bon film et à demain 😉

Découvrez nos autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *