Le site de l'actu étudiante !

Citations – The Mask

En cette veille de partiels on vous aurait bien fait un top sur « Limitless » (vous savez, le film avec la drogue qui vous transforme en génie), mais le potentiel humoristique de ce film n’est pas « sans limite » (…) Du coup l’équipe de Média ESDES va vous présenter The Mask, histoire de faire le plein d’humour malgré toutes ces révisions.

The Mask est un film sorti en 1994 dans la même veine que « Qui veut la peau de Roger Rabbit ». On obtient une comédie déjantée dans laquelle notre cher  Jim Carrey incarne The Mask, un personnage qui lui va si bien.

Si l’ambiance est bon enfant, on obtient un film avec un humour gras et peu subtil que seul les plus grands seront à même de comprendre. Mieux vaut laisser son cerveau de côté avant de regarder ça !

NB: c’est le premier rôle de Cameron Diaz sur grand écran.

 

Réserve ta soirée, cocotte ! Au chant du coq tu passes à la casserole !

Un vrai poète !

 

9. Allez-y, c’est au fond à droite…

Oui oui, il parle bien de son cul au cours d’une fouille policière.

 

8. Vous avez les comptes courants, les comptes-chèques… Ou si vous voulez, nous prenons votre argent pour aller le planquer sous un matelas.

J’ai toujours rêvé que mon banquier me dise ça x)

 

7. Plus beau que ça, tu meurs !

Plus beau tu meurs !

 

(Pour la traduction par contre on repassera …)

 

 

6. Je n’ai qu’une chose à dire. Piquantes ces p’tites merguez !

Un passage réservé aux amateurs de Cartoon.

 

5. Ici c’est moi qui fais la loi alors faites pas chier.

Faut l’imaginer avec la voie de Stalone sinon la réplique perd tout son charme …

 

4. Ouvrez l’feu, canon en vue à trois heures !

cannon

 

3. Dis à Scarlett que ce n’est pas le cadet de mes soucis !

Pourquoi cette réplique est si haute dans le classement ? C’est une référence à Autant en emporte le vent qui est un incontournable du cinéma. Sorti en 1939, il a été élu quatrième meilleur film américain de l’histoire du cinéma en 1998 ! Cultissime.

 
2. Un p’tit baiser chérie ? Et je vous ferais voir ma grosse gondole et ma belle tour de Pise et puis je planterais ma grosse fourchette dans vos raviolis . . .
 Je vous avais dit que vos petits frères et sœurs ne comprendraient pas 😉 !
 
 

1. Sssplendide !!

SSSSpleindideLoin d’être la réplique la plus marquante du film, c’est néanmoins le leitmotiv de notre héros.

 

Si vous ne comptez pas voir le film vous pouvez toujours vous rattraper avec la scène de fin et Sancho le Cubain. Bon courage pour les partiels !

 

Découvrez nos autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *