Cocasse – La première jupe de l’été

Hé mademoiselle, regarde ! Le ciel bleu, le soleil, ton cul … – Paris, métro 14

Ce matin, je me lève, laborieusement. J’ouvre mes volets. Le rayon de soleil me fait grimacer. J’ouvre ensuite ma fenêtre pour sentir la température. Et chaleur ! Une vague de volupté m’emplit soudain. Je reste immobile, je capte cet instant. Il est
unique chaque année et m’illumine ce matin de ses rayons. Un léger coup de vent et une nouvelle bouffée de chaleur me remplit le corps.

C’est mieux qu’un café pour se réveiller, j’ai un grand sourire d’ahuri figé sur le visage.

Il est clair que ce n’est pas le soleil qui agit ainsi sur moi, mais bien la première jupe de l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *