Enquête : dans les coulisses des routeurs wifi de l’UCLy, au Bangladesh

Vous avez toujours voulu en savoir plus sur le fonctionnement des connexions Wifi à l’UCLy ? Nos journalistes d’investigation aussi. Nous les retrouvons aujourd’hui à Shantinagor, une petite bourgade du nord du Bangladesh.
C’est là que sont situés l’ensemble des routeurs wifi de l’UCLy, une position géographique pourtant sujette à controverse, en raison de l’éventuelle lenteur de connexion occasionnée par la distance importante.
Nous avons pu rencontrer sur place les techniciens chargés de la maintenance du réseau :

Ashwatthama, ingénieur de la région, nous rassure : « C’est vrai qu’au début, ça semblait bizarre d’installer les routeurs wifi aussi loin de l’UCLy. Mais finalement, le Bangladesh c’est quand même un très beau pays, il y a plein de jolies rivières. »

« En fait ça relève surtout d’une volonté de la direction, pour empêcher les étudiants de passer leurs heures de cours à surfer sur le web », nous indique Indubushan, expert en charge de la coordination technique des équipements informatisés sur le site de Shantinagor.

« Parce qu’on surveille leur navigation, et je peux vous dire qu’ils vont pas que sur Moodle, si vous voyez ce que je veux dire… » rajoute Madhughosh, plus bavard. « Parfois, quand on s’ennuie, on s’amuse même à les déconnecter nous-mêmes du réseau Wifi. C’est assez poilant, on passe vraiment des bons moments. »

« C’est vrai qu’on peut critiquer la connexion Wifi de l’UCLy, mais bon après tout, elle sera toujours plus rapide que les cerveaux des étudiants en droit mmdr », ironise de son côté Shreekrishna, technicien de maintenance informatique en charge du support technique.

À l’horizon 2020, l’université catholique prévoit aussi l’installation de routeurs wifi à Singapour, ce qui permettrait alors d’offrir aux étudiants un confort de navigation inégalable.