Le site de l'actu étudiante !

Geektime – Street Fighter

Street Fighter est un pilier du jeu de combat ! Que ce soit pas sa technicité, son gameplay ou son équilibrage général, la série sait comment se démarquer et comment plaire à ses fans. Cette semaine, Média ESDES vous propose d’en connaitre un peu plus sur cette saga d’anthologie.

Street Fighter premier du nom est sorti en 1987 sur borne d’arcade. Les développeurs (CAPCOM) cherchaient à exploiter au mieux les capacités des bornes de l’époque. Pour cela, ils ont eu une idée révolutionnaire: plus le joueur appuyait fort sur les boutons, plus l’attaque du personnage en jeu était puissante… Autant vous dire que c’était un sacré carnage dans les salles d’arcade. Suite aux nombreuses machines explosées, CAPCOM a décidé de rectifier le tire en développant un autre système.

Gameplay

On s’est tous déjà fait laminer par son petit frère qui appuie sur tous les boutons alors que nous enchaînons les gardes et les projections… Ceci est due (à cause) à la jouabilité à la fois accessible et technique du titre.

L’originalité du jeu repose sur la puissance des coups portés. Chaque coup de poing (ou de pied) possède 3 niveaux de puissance: fort, moyen, faible.
Les coups les plus puissants (situés sur les gachettes de la manette) infligent un montant de dégât plus élevé mais sont aussi plus lents, si votre adversaire utilise un coup moyen alors que vous utilisez un coup fort, il sera plus rapide et ainsi c’est son attaque qui passera en priorité sur la votre, mieux vaut donc ne pas trop être gourmand !

(Ryu): « Que celui qui n’a jamais tenté le Hadouken me jette la première pierre ».

HadoukenLes attaque spéciales jouent un rôle prépondérant dans le jeu car, hormis les coups classiques, elles ouvrent un nouveau champ des possibles. Elles sont plus ou moins propre à chaque personnage et permettent de faire la différence une fois bien maîtrisées ! Pour le Hadouken, il suffit de faire un quart de cercle sur la manette (en partant du bas) et dans la direction de l’adversaire pour réussir cette puissante attaque (on se rapproche plus de la formule de finance que du jeu de combat…).

C’est cette alliance de technicité et d’équilibrage qui a permis à Street Fighter de faire une belle carrière dans l’industrie du jeu vidéo et d’être joué dans des tournois internationaux (genre 500 000$ à se partager entre les gagnants…)

Graphismes

Chun Li Burned.pngForcément l’aspect des personnages a bien évolué avec le temps et l’avancée de nos consoles. Si on devait résumer le rendu en 2 mots ça donnerait: Testostérone & Œstrogène. Les hommes sont quasiment tous taillés comme Mr Univers tandis que les femmes ont eu une puberté particulièrement généreuse au niveau de la poitrine et des fessiers… C’est à croire que tous les développeurs de jeux sont de gros vicelards !

Pour la saga Street Fighter Alpha, CAPCOM a développé un système graphique controversé car peu dynamique mais qui a été repris pour de nombreux jeux notamment par Marvel dans le jeux Marvel VS Street Fighter.

Aujourd’hui c’est l’outil Unreal Engine 4 qui est utilisé, des jeux comme Final Fantasy ou Alone in the Dark l’exploitent aussi. Les graphismes sont en « cel-shading », ce qui donne un rendu comparable à celui d’une bande dessinée. Le jeu n’est donc pas vidéo-réaliste et apporte une touche japonaise (contrairement à Mortal Kombat). On aime ou non, à chacun ses goûts.

Bande Son

C’est à partir de Street Fighter II que l’on note un véritable effort concernant la Soundtrack du jeu. Certaines musiques sont restées mythiques et ont fait l’objet de nombreuses reprises à la guitare et autres instruments.

Certains sons resteront gravés à jamais dans le cœur des fans, si vous faites partie des nostalgiques, en voici une liste (non-exhaustive).
Thème Ken
Thème Ryu
Thème Guile

(La qualité 16bits pique un peu les oreilles….)

Nouvelles Sorties

SF5 Logo BurnedLa saga a fait son entrée sur les consoles next-gen grâce à Street Fighter 5 sorti le 16 février 2016. Les nouveautés ne sont pas nombreuses et l’on note surtout une simplification du système de combo et d’attaques spéciales, ce qui rend le tout plus dynamique.

Une nouvelle jauge dénommée « V-Skill » a fait son apparition offrant de nouvelles attaques mais aussi de nouveaux contres aux personnages jouables. Bien évidemment un mode en ligne est disponible (comme dans le volet précédent) afin d’affronter des joueurs du monde entier, ou presque… (#CoréeDuNord) ce qui est plutôt appréciable pour un jeu de combat.

Note de l’auteur: La borne d’arcade lors de campagnes BDE avec Street Fighter II Turbo dessus a vu pleurer plus d’un étudiant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *