La chronique qui s’interroge: les filles à bières

Dans la vie, il existe de grands mystères : le monde est-il le fruit du Big Bang ou l’œuvre de Dieu? Après la mort, c’est fini ou bien le purgatoire nous attend? L’âme sœur existe-t-elle ou bien l’amour n’est-il qu’une vaine quête inventée pour nous faire miroiter des lendemains meilleurs?

Trêve de rêvasserie, aujourd’hui, nous concentrerons notre effort neuronal sur un grand sujet qui fait trembler les françaises dans leurs chaumières et les français devant leurs postes de télévision : c’est quoi une fille à bière?

Les filles à bière c’est des filles cools. Voilà pourquoi: tout d’abord, elles boivent des bières après des journées harassantes: c’est le genre de boisson qui permet de décompresser. Elles ont des responsabilités, et savent les gérer, des emplois du temps serrés, mais savent s’organiser. Les filles à bière elles travaillent donc comme des chefs, mais elles savent aussi relâcher la pression. La preuve: elles adorent les afterworks, se retrouver dans un cadre moins professionnel avec ses collègues… ou sans. Ça commence par un bar à la lumière tamisée et un doux fond sonore, et puis ça finis à 4h en after chez quelqu’un rencontré 2h plus tôt. Malgré tout, une fille à bière ça reste classe, même quand c’est bourré, et ça ne refusera jamais une petite pinte.

Une fille à bière saura s’adapter à n’importe quel environnement, car n’importe où elle ira, elle pourra en commander une. Puisqu’elle le veut, elle y arrivera. Vous voyez? C’est une femme de caractère, qui sait ce qu’elle veut et qui sait se donner les moyens de l’atteindre. Elle a cet air nonchalant qui la rend indéniablement sexy et désirable, et trop bien pour tous ceux, trop saouls, qui enquillent déjà leur sixième Ricard. Elle, elle sirote ses pintes, qu’elle aromatise parfois: caramel, violette, pêche… pour changer. Parfois, elle engagera la conversation, mais ce sera seulement avec le barman, qu’elle connaît bien évidemment, en tant que cliente habituelle. Même lui l’adore d’ailleurs: c’est la seule avec qui il peut tenir une conversation sérieuse, ou du moins intéressante.

Le seul, et non négligeable, inconvénient d’une fille à bière, et encore pourrait-on le classer dans la catégorie des effets non désirables plutôt que des désavantages, mais bref c’est un autre débat : ça fait pipi. Beaucoup pipi. Et, pour peu que vous soyez l’amie d’une fille à bière, vous allez l’accompagner aux toilettes à chaque fois. Ah oui, une fille à bière ne va jamais seule aux toilettes… On ne sait jamais, au cas où elle ne sache plus retourner d’où elle vient!

Voilà tout autant de raisons de ne plus miser sur les femmes à lunettes: les vraies bombes, c’est les filles à bière.

Signé: une fille qui boit de la bière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *