Edito #2 : On n’est pas beaux en costard ?

Nous tenions à vous remercier sincèrement pour nous avoir soutenus lors de notre première édition.

Vos retours nous ont vraiment touchés et nous allons prendre en compte toutes vos remarques qui nous mèneront vers des éditions de plus en plus plaisantes, on l’espère !

Ce mois-ci nous avions envie de mettre en avant dans cet édito, la question de l’engouement associatif de la part des étudiants. Comme vous le savez bien, notre école dispose d’un joli arsenal associatif, riche, varié, et transversal à de nombreux domaines, du sport à l’art en passant par les associations à vocation sociale et humaine pour en décrire que quelques-unes.

Aujourd’hui beaucoup de nos associations se battent pour nous organiser quelques événements ou monter des projets afin de nous proposer toujours plus d’activités. Seulement, nous ne nous mobilisons pas assez pour eux qui organisent, qui prennent du temps pour nous. Nous ne voulons pas parler là que des soirées Esdessiennes que nous proposons mais plus dans une vision globale de la vie interne de l’école.

Ceci n’est pas une gueulante , (nous vous la réservons toujours à la page 15), mais juste une petite piste de réflexion personnelle que nous pouvons tous essayer d’aborder chacun à sa manière.

Nous vous souhaitons une bonne lecture de ce second numéro de La Pie,

L’équipe épique de La Pie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *