QUAND C’EST LE WEEK-END

Vendredi 14:20

Le réveil de ce matin ? Aucun problème (c’est faux, je n’ai pas quitté mon lit avant 16h)

Je ne vais pas vous raconter la soirée dans son intégralité. Alors je vais essayer de rapidement résumer, je suis arrivé à 22h et à 4h je suis rentré tout simplement. Bien entendu, mon état fut légèrement modifié durant ces quelques heures, mais le plus important est que je suis bien rentré, même si pour une obscure raison des marques de griffures sont apparus sur mon dos (ce sont sûrement des démangeaisons, pas de quoi s’inquiéter).

Bon, maintenant il va falloir se mettre au travail (j’ai comme une impression de déjà-vu).

En remplissant mon bol de céréales, car oui d’une certaine manière c’était encore le matin pour moi, je me décidai à passer aux choses sérieuses. Une fois la télécommande retrouvée, ma manette rechargée, j’étais enfin prêt. Cependant, ce plaisir éphémère ne dura qu’un cours instant (3h plus précisément).

De toute façon, je suis plus productif la nuit… En cherchant dans mes mails, je réussis tant bien que mal à retrouver la consigne du travail à faire pour lundi. La moitié du chemin avait été parcourue, fier de cet exploit, je m’octroyais donc une pause bien méritée… Pause qui d’ailleurs se termina le lendemain à 10h.

Samedi 10:02

Comment passer de 19h à 10h… Honnêtement, je ne sais pas moi-même, sans doute le talent… Dans tous les cas si vous avez besoin de conseils pour que votre week-end de 3 jours passe en un éclair alors vous êtes au bon endroit. Certains pourraient être surpris, mais je suis quelqu’un de plutôt organisé en analysant rapidement la situation, voyons voir : nous sommes samedi et la journée vient de commencer (+ 1), ensuite, la seule chose que j’ai faite ce week-end a été de lire l’énoncé de mes exercices (-5) …

Nul besoin de faire une école de commerce pour conclure qu’au vu des résultats de ce calcul, eh bien comment dire… J’étais un peu dans une position délicate pour ne pas dire complètement dans la merde. Ce genre de circonstance aurait pu en effrayer plus d’un(e), d’autres paniqueraient en se demandant comment faire pour tout terminer, mais pas moi. Avec le temps, et fort de mon expérience, gérer ce type de problèmes était devenu une habitude. Je pris donc la ferme résolution de tout boucler aujourd’hui, mais je savais surtout que si je ne m’y mettais pas maintenant je ne le ferais jamais, nous serons dimanche, et le repos dominical c’est quelque chose de sacré.

A partir de là tout s’accéléra, la compta fut pliée en moins de 2h, je mis plus de temps à préparer mon diapo pour l’exposé de management et ceux qui pensent que le marketing ça ne se révise pas, vous faites preuve d’une grande sagesse et vous avez tout mon soutien. Il était désormais 23h et je n’ai pas vu le temps passer, en fait je n’ai pas vu grand-chose, j’ai passé ma journée cloitré à travailler les yeux fixés sur mon écran il était temps que ça se termine. Une fois la pression retombée (du moins c’est ce que je pensais), je me plongeai dans quelques épisodes d’une célèbre série américaine des années 90 avant de m’endormir.

Dimanche 12 :30

Pensant profiter de mon dimanche, quelle ne fut pas ma surprise de recevoir un message de cette chère Bernadette mentionnant un exercice que je n’avais pas fait… Des messages de l’école j’en reçois des tonnes (cours annulés, conférences, absences un peu trop fréquentes m’interdisant les partiels etc…) Mais celui-ci, je l’avais pour je ne sais quelle raison tout simplement ignoré… En regardant le sujet, je ne pus m’empêcher d’esquisser un sourire, il était écrit « Vous trouverez-ci dessous le support de cours de la séance de jeudi avec les consignes du travail à faire en binôme, et à poster pour le 07/04 avant minuit ».

C’était donc aujourd’hui le dernier délai, mais je ne m’inquiétais pas pour autant. Je rassurai donc la pauvre Bernie avant de me recoucher, l’esprit tranquille. Si vous avez bien suivi, vous ne devriez avoir aucun problème à deviner de quel cours il s’agit car encore une fois, il y en a qui ne devraient pas du tout vous alarmer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *